Alain Dumas se vêtir pour mieux s’épanouir.

Aussi loin que je me souvienne je crois que la première fois de ma vie où j’ai porté un veston c’est lors de ma première communion ! Je ne sais pas si c’est la présence de Dieu qui a fait ça mais je me sentais plus grand ! En fait, plus sérieusement, disons que le fait de « m’habiller en monsieur » (devais-je me dire du haut de mes 7 ans) me permettait d’être un homme, mais surtout un homme élégant.

Probablement que j’ai compris à cet âge le pouvoir des vêtements, le bien être qu’ils peuvent nous permettre de ressentir, l’influence qu’ils peuvent avoir sur notre manière de nous affirmer ainsi que le regard que les autres auront sur ce que l’on dégage.

Aujourd’hui encore j’aime m’habiller en monsieur et porter des vestons pour toutes sortes d’occasions. Pour mon spectacle « Sinatra à Bublé » le complet est de mise pour évoquer la riche époque des crooners où l’élégance était flamboyante. Dans ce cas précis, les teintes sont plus sobres et classiques.

Autrement, dans la vie, que ce soit pour la télévision ou pour quelques rendez-vous que ce soit, ce qui m’allume quand vient le temps de me vêtir, c’est de pouvoir marier le look décontracté avec une teinte d’élégance toute en nuance. Comme porter un jean et un t-shirt, agrémenté d’un beau veston, me donne, ce que j’appelle un style « chic relaxe ». Ou encore simplement un jean super «confo», des souliers mi-sport, mi-chic, et pour donner de l’éclat à ce mélange très relaxe, j’aime mettre une touche d’élégance avec simplement une chemise, mais une chemise qui « score » comme dirait le défenseur de la mode PK Subban. Mais une chose est certaine, dans tous les cas le confort doit être au rendez-vous !

Être bien habillé c’est avant tout se sentir bien. Alors si en plus ça fait grandir comme je le croyais à 7 ans…et bien je ne dirai pas non car il parait qu’on rapetisse en vieillissant 

Alain Dumas
alaindumas.ca

Mots clés: alain dumas

Laisser un commentaire