La famille « un pour tous et tous pour un »

Récemment nous avons fait un énième voyage en famille. Faut dire que j’en ai fait une tradition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autant pour ma femme que pour moi, les vacances en famille ont marqué notre enfance. Jadis les papas étaient de façon générale moins présent auprès des enfants au quotidien, ce qui fait que, dans mon cas, les 2 semaines à Hampton Beach que mon père se permettait de vivre avec les siens étaient pour moi uniques!

D’ailleurs voyez ce petit vidéo « Humoristico-Nostalgique » que j’ai réalisé, y a quelques années, en adaptant les paroles du succès « Rockcollection » du français Laurent Voulzy à mes souvenirs de jeunesse, toute québécoise.

 


 

Ce vidéoclip fait ressortir le bonheur des vacances d’été en famille. 

 

De nos jours, plusieurs familles voyagent à différents moments de l’année, en chérissant ces moments passés ensemble.

 

Évidemment, je sais que je suis intense avec le bonheur de « mon cocon familiale » car il est vrai que Delphine et Antoine (mes enfants) sont maintenant âgés de 29 et 25 ans, et qu’en plus ils sont en couple chacun de leurs côtés. Mais faut croire que nous leur avons transmis cette valeur…quoiqu’un ami m’ait dit, à juste titre; « tant que les vacances leurs seront payé par pôpa, ils seraient fous de ne pas en profiter ». Ce à quoi je rétorque « bon ben… au moins je sais qu’ils ne sont pas fous… ». Toujours est-il que cette fois nous avons opté pour la Grèce avec sac à dos, tous les quatre, comme quatre jeunes…   Je ne vous raconterai pas tout le voyage, mais je vous dirai qu’au travers les merveilleux paysages des îles que nous avons visité,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 les belles rencontres avec des habitants, ce que je garderai le plus en tête, c’est  le souvenir d’un voyage au cœur même de notre propre cellule familiale, pourtant souvent visité, mais jamais avec la même lumière, la même complexité, la même intensité.

 

Notre famille, comme le reste du monde évolue, nos enfants-adultes sont de plus en plus chefs de leurs propres destinés, de leurs propres choix, et savent de plus en plus quelles sont leurs besoins et leurs limites. Ce voyage ce fût de bons moments et des moments moins drôles. Mais ce récent périple c’est avant tout l’illustration d’un groupe, qui, tels des amis les plus fidèles, acceptent tous de respecter l’autre, de l’aider, de le soutenir, de l’aimer. Comme le disait Alexandre Dumas; « tous pour un et un pour tous ». Pour moi, ma famille est ma plus grande richesse !  

 

Viendra un moment où nous ne pourrons plus refaire ce type de voyage, seulement nous quatre, mais j’ose croire que, tout comme mes parents me l’ont transmis, que cette tradition de vacances en famille fera son chemin à travers les générations et qu’un jour grand-papa Alain surveillera ses petits-enfants sur la plage…

 

Alain Dumas.

 

Catégories