Conseils : S’HABILLER SELON SA SILHOUETTE

A chacune notre silhouette et donc à chacune nos astuces pour se mettre en valeur ! Il faut avant tout savoir déterminer à quelle catégorie de silhouette nous appartenons pour pouvoir appliquer les bonnes astuces de morpho-style. Pour chaque silhouette, il n’y a pas 50 secrets à retenir, il y a quelques principes forts à connaître absolument et que vous pouvez facilement avoir en mémoire lorsque vous faites votre shopping.

 

S’habiller selon sa silhouette : les astuces clés à connaître

On peut classer les silhouettes en 7 catégories : 8 (ou S), X, A, V, O, H et ovale.

PREALABLE :

La silhouette en 8 est la silhouette féminine par excellence dans la mesure où c’est la plus facile à habiller. C’est une silhouette harmonieuse et voluptueuse en ce qu’elle a les épaules alignées avec les hanches et une taille bien marquée. Tout cela en angle doux, tout en arrondi juste où il faut : poitrine, fesses et hanches joliment dessinées.

Cette silhouette sert en quelque sorte de référence (comme un patron de couture) pour bâtir les astuces et coupes à privilégier au niveau des autres catégories de silhouettes. Cela nous permet de bien cibler les atouts de chaque silhouette et donc d’identifier la partie à mettre en valeur et celle où il faut un peu tricher. En effet, le but va être de se rapprocher de cet idéal d’harmonie féminine en recréant, par effet d’optique, un équilibre similaire. Et pour cela, votre boîte à outils, ce sont vos vêtements !

Voyons donc maintenant quelles sont les astuces à suivre pour mettre en valeur et harmoniser votre silhouette.

 

La silhouette en 8

La femme en 8, du fait de ses courbes harmonieuses, peut en principe tout se permettre. C’est la silhouette de Maryline Monroe, Kim Kardashian, Monica Belluci, Scarlett Johanson par exemple. C’était l’idéal des années 50, la silhouette pin’up.

Toutefois, pour mettre en valeur vos formes, si vous êtes une femme en 8, il faut retenir les astuces suivantes :

A éviter pour la silhouette en 8 :

– les coupes ou matières qui donnent du volume au niveau des hanches, afin de ne pas les épaissir : par exemple les jupes plissées, les poches latérales.

– les coupes qui masquent les jolies formes : coupes droites, trop amples, forme « Empire ».

A privilégier pour la silhouette en 8 :

– les coupes et les matières qui épousent les formes : fluide, étoffes qui suivent les mouvements du corps

– tous les vêtements qui marquent bien la taille et soulignent l’harmonie entre épaules et hanches : du cintré, du ceinturé.

 

La silhouette en X 

Cette silhouette s’approche de la silhouette en 8 mais elle est moins pulpeuse, moins voluptueuse. C’est un peu l’idéal contemporain dans nos sociétés occidentales. La silhouette de Rihanna par exemple. Les épaules sont bien dans l’alignement des hanches mais elle a plutôt une petite poitrine et une taille fine. Les formes sont moins arrondies que la femme en 8.

La femme en X peut également tout porter, très facilement. Si vous avez cette silhouette en X, vous devez néanmoins retenir les astuces suivantes :

A éviter pour la silhouette en X :

– les coupes et matières qui écrasent la poitrine ou qui font ressortir l’ossature : par exemple, un pull col roulé sombre, les encolures ras de cou.

– les coupes droites ou amples qui masquent les formes (il faut au contraire les arrondir) pour se rapprocher de la silhouette en 8.

A privilégier pour la silhouette en X :

– les coupes et matières qui apportent de la féminité et des rondeurs : décolleté plongeant, étoffes brillantes (apportent du volume), jupes boule, volants.

– les vêtements qui mettent en valeur la taille fine : du cintré, du ceinturé.

 

 

La silhouette en A

On la reconnaît par sa carrure qui est plus étroite que les hanches. C’est une silhouette très répandue en Europe du sud et en Amérique latine. Si vous portez une taille plus petite en haut qu’en bas, vous rentrez dans cette catégorie. C’est la silhouette de Jennifer Lopez, Shakira ou de Beyoncé par exemple.

Pour se rapprocher de la silhouette en 8, il va falloir estomper le bas et étoffer le haut tout en marquant la taille pour rééquilibrer les proportions.

Si vous êtes une femme en A, les astuces à retenir sont donc les suivantes :

A éviter pour la silhouette en A :

– les bas qui élargissent et épaississent : rayures horizontales, pantalons à pince, poches latérales, jupes plissées, les volants, les matières brillantes.

– les tops avec un tombé évasé juste au début des hanches et qui les accentuent

– les ensembles moulants qui font ressortir le déséquilibre épaules/hanches

A privilégier pour la silhouette en A :

– les vêtements et accessoires qui attirent le regard sur le haut du corps : tops lumineux, matières brillantes ou à motifs, gros colliers du type plastron.

– les vêtements qui élargissent la carrure : décolletés en U ou V, encolures bateau, petites épaulettes, du cintré et du ceinturé pour faire ressortir les épaules.

– les vêtements qui estompent les hanches : coupes droites, formes « Empire », pantalons évasés.

 

La silhouette en V

On identifie cette silhouette grâce à sa carrure nettement marquée par rapport aux hanches : des épaules fortes avec une petite poitrine, des hanches étroites et des petites fesses. A l’inverse de la silhouette en A, la taille de votre haut serait supérieure à celle de vos pantalons. C’est la silhouette sportive et musclée de Pink ou Laure Manaudou par exemple.

Si vous êtes une femme en V, il va falloir féminiser votre silhouette et estomper le côté masculin. Pour se rapprocher de la silhouette en 8. Il faut féminiser le haut, faire oublier la carrure et étoffer le bas pour rééquilibrer les proportions.

Les astuces à retenir sont donc les suivantes :

A éviter pour la silhouette en V : 

– toutes les coupes et matières qui accentuent la carrure : épaulettes, ornements sur les épaules (boutons et autres détails à relief), manches bouffantes, les boléro, les encolures bateau, les vestes avec des grands cols, les petits cols serrés au cou (col claudine, col de chemise fermé jusqu’en haut) qui paraitront riquiqui et feront ressortir la largeur d’épaules, les tops moulants et trop courts, les débardeurs (si vous y tenez, éviter alors toutes les bretelles fines), les dos nus.

– les tops à motifs : ils attirent le regard sur le haut et donc sur la carrure, et en particulier les lignes horizontales.

A privilégier pour la silhouette en V :

– les tops qui estompent la carrure : matières fluides, les tops avec un retombé évasé au début des hanches, les tops asymétriques.

– des bas qui apportent féminité et effet de hanches : volants, matières texturées, lumineuses et brillantes, coupes boules et évasées, formes trapèze, étoffes fluides, motifs divers et variés, pantalons à pince, les tailles basses qui soulignent les hanches.

 

 

La silhouette en O

Les rondeurs sont réparties sur l’ensemble du corps et la taille est peu marquée. C’est la silhouette de la chanteuse Adel par exemple.

Pour se rapprocher de la silhouette en 8, si vous êtes une femme en O, il va falloir jouer sur la verticalité et marquer la taille.

Les astuces à retenir sont donc les suivantes :

A éviter pour la silhouette en O : 

– les matières stretch et moulantes.

– les tops, vestes et blousons courts qui écrasent la poitrine et font ressortir les hanches et les fesses.

– les coupes et les matières qui grossissent : tissus brillants, texturés, les imprimés trop chargés, les rayures horizontales et les carreaux, les superpositions de matières, pantalons taille basse, poches latérales, pantalons à pince.

A privilégier pour la silhouette en O :

– les coupes et matières qui subliment la poitrine, soulignent la taille et la cambrure : décolletés en V ou U, des matières fluides et vaporeuses, voilage, formes épurées, les tailles hautes, les jupes droites type fourreau qui englobent hanches et cuisses sans les mouler et mettent en valeur la taille.

– des tissus mats, le monochrome. Jouez sur les camaïeux pour varier les plaisirs.

– misez sur la verticalité pour affiner la silhouette : vestes trois quart qui tombent sous les hanches, chemises longues et tuniques, coupe droite ou légèrement ceintrées/ceinturées, les talons à bout rond et talons assez épais.

– les bons contrastes de volume : pour apparaître plus fine par effet d’optique, optez pour des accessoires non riquiqui. Ils doivent être proportionnels à vos formes : gros bijoux, sacs à mains de grande taille, ceintures épaisses. Les bijoux trop fins ou un mini sac à main feront ressortir vos rondeurs par contraste. Si au contraire vous ajoutez du volume dans vos accessoires, c’est vous qui semblerez plus fine par effet de contraste.

 

 

La silhouette en H

Cette silhouette forme un rectangle : les épaules, la taille et les hanches sont alignées. Ainsi, la taille est très peu marquée. 

Si vous êtes dans ce cas, pour vous rapprocher de la silhouette en 8, il va falloir la féminiser en recréant un effet de courbes et de taille sans toutefois l’épaissir.

Les astuces à retenir sont donc les suivantes :

A éviter pour la silhouette en H

– les vêtements qui aplatissent ou masquent les formes : les cols ras du cou, pull col roulé moulant sombre, les formes amples.

– Les vêtements qui accentuent l’absence de taille : on évite ainsi le ceinturé serré ou le très cintré à la taille si on a pas étoffé en même temps le haut ET le bas avec des jeux de coupe ou de matière car cela fera ressortir l’absence de taille. Mais dans ce cas, attention de ne pas épaissir la silhouette !

– les vêtements qui relèvent la forme carrée : les cols carrés, jupes trapèze, décolletés carrés, encolures bateau, les bustiers.

A privilégier pour la silhouette en H

– les formes qui apportent des courbes : des cols arrondis (cols claudine par exemple), les décolletés en U, en V, en coeur et même plongeants, des tailles basses, les formes « Empire », les matières fluides et voluptueuses qui suivent la silhouette, les mouvements et cassent le côté anguleux, la forme cachecoeur qui met en valeur la poitrine et apporte une ligne en X.

– les coupes droites et près du corps, le légèrement cintré (porté ouvert pour les vestes), le ceinturé « haut » c’est à dire plutôt sous la poitrine (et non à la taille) pour faire oublier l’absence de taille ou bien la ceinture portée de façon lâche tombant sur les hanches pour mettre en valeur celles ci, les slims et jupes courtes pour mettre en valeur les jambes.

 

 

La silhouette ovale

C’est une silhouette avec les épaules et les hanches assez menues. La taille n’est pas marquée, elle est très épaisse par rapport aux épaules et le ventre très présent. Souvent les jambes sont plutôt fines.

Les épaules et les hanches sont a peu près de même largeur mais il y a une disproportion entre le centre du corps et le reste.

A éviter pour la silhouette ovale

Les vêtements moulants ou larges. Les détails et surplus de matière au niveau du ventre et de la taille.

Jupes et pantalons resserrés en bas, les tops péplum, les tops courts et crop tops, les blazers portés fermés.

Les cols roulés et les encolure ras du cou.

A privilégier pour la silhouette ovale

Les vêtements structurés, ajustés. Les vestes et chemisiers légèrement cintrés et les tops s’arrêtant au niveau des petites hanches. Les tops qui ne marquent pas au niveau du ventre. Les détails, les reliefs, les matières épaisses doivent être placés en dehors du centre du corps.

Les robes taille empire, les jupes et robes droites, les jupes trapèze, fluides et évasées.Les robes et jupes portefeuilles. Les pantalons coupe droite et bootcut. Les trenchs, vestes et manteaux ceinturés.