Conseils : La bonne taille d'un manteau

LE MANTEAU D'HIVER ACCOMPAGNE LA SILHOUETTE

Le premier indicateur de la taille va être, comme souvent, les épaules : l'emmanchure ne doit en aucun cas paraître tombante ou trop grande.

Pour schématiser, il ne faut pas avoir l'impression de ne "pas remplir" le manteau au niveau des épaules. La couture de la manche doit bien se positionner sur le haut de l'épaule, au niveau de sa cassure naturelle.


De dos, on voit encore mieux les épaules bien droites, parfaitement ajustées à la morphologie de celui qui porte le manteau.

Niveau "largeur" des manches, prenez en compte l'usage que vous voulez faire du manteau : s'il est susceptible d'être porté sur une veste et une chemise par exemple, assurez-vous que l'amplitude de la manche le permette. Mieux encore, faites l'essayage avec !

Pour un manteau à porter simplement sur une chemise ou un pull fin, pas besoin de voir trop grand : juste ce qu'il faut pour vous permettre de bouger aisément... Pas la peine de tourner les bras dans tous les sens ou de les tendre en avant 😉


La silhouette est juste parfaite !

Lorsque le manteau est bien calé sur les épaules et que vous vous sentez à l'aise, examinez la silhouette. Cela semble bien tomber ? Vous apparaissez élégant dans le miroir ? Bingo ! C'est le plus important, et le reste n'est que bon sens.

Pouvoir fermer son manteau est bien sûr essentiel, crucial, indispensable - tout ce que vous voulez. Il ne faut pas se sentir serré lorsqu'il est fermé, ni avoir l'impression de pouvoir porter un énorme pull en maille oversize en dessous.